Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 11:41

« Sans explications, 
mon indemnité a disparu »

Amandine, 31 ans, comédienne.

« Mes problèmes avec Pôle emploi ont débuté l’année dernière. À la suite de mon congé maternité, j’avais fait une demande de réindemnisation qui n’a rencontré aucune difficulté. En octobre 2008, j’ai reçu une lettre on ne peut plus officielle me détaillant le montant de l’indemnisation (environ 800 euros) et son calcul. Il n’y avait rien d’anormal, ni d’excessif. Six mois plus tard, je découvre que mon indemnité d’avril 2009 ne m’a pas été versée alors que se profile le paiement de mon loyer et de la nounou. J’appelle immédiatement Pôle emploi. Et, après avoir insisté un long moment, ils finissent par me dire qu’il s’agit d’un “problème de trop-perçu”. Et, effectivement, le lendemain, je reçois un avis récapitulatif qui liste des trop-perçus depuis le mois d’octobre 2008. Mais toujours aucune explication officielle. Le total se monte, dans mon cas, à 950 euros. Et je finis par comprendre que, sans livrer la moindre explication ou expédier le moindre courrier, Pôle emploi a décidé de commencer à se rembourser en ne me versant pas mon indemnité mensuelle… En fait, ce problème de trop-perçu, lié à un problème informatique, ne concerne pas moins de 500 intermittentes ayant toute bénéficié d’un congé maternité dans cette période. Certaines d’entre elles ont cumulé des dettes jusqu’à 4 000, 5 000, voire 7 000 euros ! Mais le plus scandaleux est que Pôle emploi a décidé de se rembourser en douce, sans avertir les usagers concernés. Un procédé complètement illégal puisque l’organisme est censé nous informer et nous laisser un minimum vital d’environ 400 euros chaque mois. À titre personnel, je suis allée râler auprès du directeur de Pôle emploi qui a fini par accepter de me rembourser, comme toutes celles qui ont réagi. Mais je connais des intermittentes concernées par ces trop-perçus qui n’ont pas le courage de faire cette démarche et qui pendant trois ou quatre mois n’ont perçu aucune indemnité. Aujourd’hui, certaines d’entre elles qui ont encore des grosses dettes préparent des dossiers pour aller au tribunal contre Pôle emploi. Pas tellement pour contester les sommes réclamées mais pour dénoncer la manière dont toute cette affaire s’est passée. »

Propos recueillis par L.M.

Partager cet article

Repost 0
Publié par matermittentes.over-blog.com - dans ARTICLES PARUS DANS LA PRESSE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Collectif Les Matermittentes (LCLM) matermittentes@gmail.com
  • Le Collectif Les Matermittentes (LCLM) matermittentes@gmail.com
  • : Le collectif regroupe des femmes à emploi discontinu qui luttent pour faire valoir leurs droits en matière de congés maternité et d'arrêts maladie. Nous luttons pour une juste application des lois et règlements par la Sécurité Sociale et Pôle emploi afin que la maternité et la maladie ne soient pas synonymes d'une rupture de protection sociale.
  • Contact