Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2014 4 29 /05 /mai /2014 23:04

Les délais pour traiter les dossiers de congé maternité sont de plus en plus longs, du moins pour les salariées qui ne sont pas en CDI.
Ils l'ont toujours été, mais une jeune femme nous raconte aujourd'hui dans un mail que pour un congé mat commençant début mai, et un accouchement prévu mi-juin, la sécu a annoncé ne pas pouvoir traiter le dossier avant mi-juillet. Soit plus de deux mois après le début du congé, un mois après l'accouchement.
Pendant ce temps, l'assurée n'a AUCUNE indemnité ni aucun revenu (puisque dans l'impossibilité de travailler en étant en congé mat) - c'est pourtant une période où elle est censée préparer l'arrivée du bébé et son propre accouchement....
A cela s'ajoute qu'elle ne sait même pas à quelle sauce elle va être mangée puisque la réponse pour l'ouverture des droits à son congé ne tombera que bien après son accouchement...
Si c'est un refus, elle n'aura pas la somme qu'elle attendait depuis deux mois pour simplement (sur)vivre, et devra se lancer dans une procédure de recours (courriers, mails, recalculs...) à un moment où elle ne devrait que s'occuper de son bébé qui vient de naître et se reposer de son propre accouchement.
Sans compter que très souvent, les refus d'indemnisation sont le fruit d'une erreur de traitement du dossier de la part de la Sécu, et donc toute cette énergie dépensée par l'assurée n'aura servi qu'à réparer l'erreur d'un agent qui a mal fait son travail...
La services et agences et de la Sécurité Sociale sont sûrement débordés, avec une exigence de rendement et une pression inacceptables. Mais ces délais de traitement, qui laissent les femmes futures mères et jeunes accouchées dans la précarité alors que leur protection devrait être une priorité, est tout simplement intolérable. Que des dossiers soient de plus en plus souvent refusés ou des indemnités mal calculées à cause d'une erreur de traitement, est tout aussi intolérable.
La femme sur le point d'accoucher ou venant d'accoucher devrait être une des personnes les plus protégées de la société. Or ces manières de faire la placent dans une situation de fragilité et précarité extrêmes, et sont sources d'un stress considérable.

Les Matermittentes souhaitent une réglementation plus juste et plus souple pour les salariées à emploi discontinu - mais avant même un changement de réglementation, nous exigeons que les réglementations en vigueur soient correctement appliquées et dans des délais qui ne mettent pas les assurées en situation aussi difficile.

Partager cet article

Repost 0
Publié par matermittente - dans QUE VOULONS NOUS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Collectif Les Matermittentes (LCLM)
  • Le Collectif Les Matermittentes (LCLM)
  • : Le collectif regroupe des femmes à emploi discontinu qui luttent pour faire valoir leurs droits en matière de congés maternité et d'arrêts maladie. Nous luttons pour une juste application des lois et règlements par la Sécurité Sociale et Pôle emploi afin que la maternité et la maladie ne soient pas synonymes d'une rupture de protection sociale.
  • Contact